lundi 19 décembre 2016

OMERTA journalistique







Après le Brexit et l’élection de Donald Trump, il est temps pour les européens de manifester leur mécontentement d’une politique commune qui ne fait qu’appauvrir les Nations et leur faire oublier leur souveraineté.
Le choix que firent les Peuples Anglais et Américains a été clair, malgré la propagande mondialiste et européiste dont les médias nous rabâchent sans cesse les bien-fondés : Si nous voulons survivre, nous devons rester unis, mais nationalement.
C’est triste de se voir targuer de xénophobes ou de nationalistes, même si l’un ou l’autre n’ont que peu de valeur confrontés à notre survie.
Aujourd’hui l’UPR est aussi victime de l’omerta des médias « mainstream », mais le Public n’est plus aveugle, il sait que les sources médiatiques sont de réelles machines de propagande utilisées par l’Elite mondiale (oligarchie et banques)pour nous confondre et nous éloigner de notre désir d’être libres de nous exprimer, avoir un emploi, une voix qui est entendue, vivre dans un environnement propice pour nos enfants et le rejet de ceux que nos traditions dérangent, soit parce qu’ils sont manipulés par la susmentionnée Elite, soit par le non-respect des lois qui ont bâties notre Nation.
L’UPR est le seul parti de France qui propose sans concession la sortie de l’Europe, de la zone euro et de l’Otan. D’ailleurs, pour les sceptiques, il suffit d’observer l’évolution économique de l’Islande ou de l’Angleterre et les commentaires de Monsieur Trump sur l’Otan (obsolète) pour réaliser au combien les Paroles de François Asselineau sont dans le vrai.
Encore des doutes sur l’élection de 2017, qui, si l’on ne fait rien, verra encore triompher un Sarkozy (qui nous a vendu à l’Europe malgré notre refus), un Valls, un Jupé (mouillé dans des scandales que la majorité a oublié ??!), un Macro (pro mondialiste, arriviste et sans aucune politique pour le Peuple), un Mélenchon qui n’est Rebel qu’à moitié ou une Marine Lepen (élue une des 100 premières personnalités féminines mondiales par Times magazine, lequel appartient à l’Elite)…Si l’UPR est passé sous silence, c’est pour de bonnes raisons ; vous êtes-vous déjà demandés lesquelles ?              rendez-vous sur UPR.fr et faites votre jugement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire