samedi 5 décembre 2015

CNTF LE CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION DE FRANCE



Il est temps de retourner à nos occupations de "réveilleur" de l'Humanité. Mon retour en France depuis le Brésil a été relativement enrichissant; j'ai eu à faire à différents services sociaux, à pôle emploi, la Caf, etc. J'ai eu en face de moi généralement des personnes charmantes mais prisonnières de leurs obligations, principalement celles de répondre aux règles imposées par leurs maitres; et si j'en ai tiré parti, relativement puisque je me trouve aujourd'hui dans une formation de "monteur en construction bois" enseignée par les compagnons, j'ai droit en tout et pour tout à un salaire de 405e e..bien mieux qu'un RSA à 461e à ne rien foutre, mais cependant que pouvons nous faire avec une telle somme sans l'aide d'un conjoint qui paye nos dépenses de vie?...Rien ou du moins rien pour s'empêcher de penser à un monde meilleur.
Dans la conjoncture actuelle, il est impossible de vivre sans un salaire décent, c'est à dire, nous le savons, 2500e si nous nous devons d'être traits comme des vaches à lait comme nous le sommes dès lors que les salaires sont compris entre 1200 et 2000e ou alors un salaire de 1500e, si nos dépenses mensuelles ne sont pas habilement "récupérées" par ceux qui nous les octroie "généreusement".
Je crois depuis toujours que nous ne sommes pas venus ici sur Terre pour travailler et être les esclaves d'une élite ( que certains continuent à ignorer de part leurs croyances limitées et leur déconnexion totale) et que nous pourrions y être bien, vraiment bien.
Il m'a fallut des années avant d'avoir la réponse à cette simple question : "que nous faut-il pour que nous bénéficions d'une vie agréable sur Terre?" et la réponse s'est imposée à moi d'une façon claire et concise: "être libérés des préoccupations financières". Aussi simple que cela puisse paraître, il m'a fallut des années pour toucher l'essence même de cette simple réponse. On sait que l'être humain est façonné pour consommer et sans cesse se victimiser, alors le libérer de tous ses problèmes d'un coup de baguette magique aura autant d'effet que de pisser dans un violon, parce que sitôt ses "problèmes" disparus, il s'en créera de nouveaux parce que ceux-ci entretiennent sa position de victime et lui donnent une excuse pour continuer à se plaindre. L’être humain n'est pas prêt, cela aussi j'en suis convaincu; demeuré sous le joug du conditionnement concocté par nos élites, le commun des mortels ne peut se libérer de ses désirs; Le marketing, la Pub, la Mode etc, sont les armes essentielles utilisées par nos maitres et 85% de la population mondiale s'enfonce dans le piège...Nos enfants grandissent et sont formatés par des valeurs qui n'ont aucun sens pour celui qui est réveillé. L'élite sait que pour perdre ses "âmes", il suffit d'un peu de distraction; avant c'était les gladiateurs, puis ce fut la télévision, puis, afin de toucher une population encore plus grande et de plus en plus jeune, ce sont les jeux vidéos...ou le téléphone que l'on offre aujourd'hui à un gamin de 7 ans sans la moindre interrogation...lorsqu'il sera temps de réduire la Population mondiale un peu plus rapidement, ce sera la kalachnikov.
La vaccination a aussi ce but et ne soyons pas dupes, les campagnes  mondiales sponsorisées par notre cher Bill Gates n'ont que le but d'affaiblir le système immunitaire de l'être humain, tout comme les chemtrails (et bien sur tout ce que nous ne savons pas). Oui, leur agenda est bien de réduire notre planète à 500 millions et pour cela, les guerres paraissent encore aux yeux du public comme une manière des plus justifiables; mais combien de temps serons nous encore protégés, dupes?
Si nous attendons, il sera trop tard, tout simplement parce le danger à notre porte, nous serons déjà démunis de moyens et d'énergie. réveillons-nous! Profitons de cette aubaine qu'a été, qu'est internet; il y a déjà fort longtemps que nous savons que nous représentons une majorité, alors, de quoi avons-nous peurs? de perdre ce rien que nous aurons demain, avec certitude?
Imaginons un monde où nous serions ( pardon, où nous serons)libérés d'obligations abusives, des questions liées à nos dépenses énergétiques, un monde où nos besoins éducatifs, de santé, professionnels seront pris en comptes, tout simplement parce que le capital disponible le permettra.
Sans guerres et sans l'abus de la majorités des figures élitistes, ce capital EST disponible. Lorsque nos dirigeants décident de démarcher le public à grand coup de Télé-thon ou de campagnes humanitaires, c'est simplement pour nous passer le sentiment de culpabilité qu'ils ne veulent pas; et nous, comme des crétins, nous tombons dans ce sentimentalisme, cet émotionnel à deux balles qui nous fait pleurer lorsque 100 personnes meurent à nos portes alors que chaque jour, des femmes et des enfants sont tués, tandis que d'autres doivent faire 10 kms à pied pour s'approvisionner en eau potable ou se réveillent chaque matin ne sachant même pas s'ils vont trouver de quoi manger.
Nous sommes UN.
Il faut que nous nous réveillions à cette Vérité, et tant qu'une personne souffre sur cette Terre, il nous sera impossible d'être heureux.
Ce Conseil National de Transition  est peut-être la pierre d'angle qui nous permettra de prendre la bonne direction pour cela.
Je le souhaite

http://www.conseilnational.fr/index.php?option=com_content&view=featured&Itemid=101
























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire